FCF-Rétrovision 3

FCF-Rétrovision 3 est la suite de mes délires en images de la vie d'un canton imaginaire au fil des sorties de voitures miniatures dans les collections presse ou autres.

01 mai 2012

La folie épinglette

Avertissement : Ceci est une pure œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes ayant vécu ou vivantes ne serait donc que fortuite…    Epinglette ! Que ce mot sonne bien à l’oreille, comme allumette, binette, cannette, dinette, fadette, guinguette, hachette, lunettes, minette, nonette, pipette, quéqu… Oh, pardon, je m’égare Montparnasse. Et pour finir la fameuse Zézette, épouse X…  Mais pourquoi cette longue litanie de mots sans aucun intérêt ? Juste pour asseoir ce mot bizarre d’épinglette,... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2012

Au tout électrique

Souvenez-vous, amis lecteurs, nous avions laissé Honorin Teyresse en train de remiser son attirail après l’échec de sa tentative de vendre des aspirateurs sur le marché de Cernès. (1)  Pourtant son accroche des badauds et son bagout n’avaient pas laissé indifférent  Henri Ménager. Bien au contraire. Cela le convainquit d’attendre qu’il eut fini de tout ranger dans son break avant de l’entreprendre.  _ ‘Scusez-moi ! _ Oui ? _ Henri Ménager. _ C’est pour un aspirateur ? _ Non, merci. J’en vends... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2012

La Ferr a ri

Qui se souvient d’Artémon Baran Zéphirin Gousset, marquis de la Ferr, aristocrate du XVI° siècle (et non arrondissement), quoiqu’il y vécut avant l’heure, lors de ses dernières années. C’était un Franc-Comtois d’origine féru d’horlogerie au point d’y investir une partie de ses économies en créant un atelier de fabrication de pendules comtoises. Ses forêts fournissaient le bois nécessaire… Mais sa véritable passion était les montres de poche. C’est d’ailleurs lui qui eut l’idée de se faire confectionner une petite poche au revers de... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2011

3-130 –J’ai fait un (mauvais) rêve

_ Coupe ! On refait… Monsieur, vous pouvez marcher moins vite ? _ Je vais essayer. C’est vrai que je marche vite, très vite même. Trop vite pour beaucoup. Mais j’adore marcher. Marcher pendant des heures, le nez au vent. De préférence en ville pour m’imprégner des ambiances des quartiers traversés. Pour faire de la sociologie ou de l’ethnographie de comptoir. Mais ce matin, ce n’est pas pour bader le nez au vent que Nicolas Célacey brave une température très voisine de zéro. Non, c’est pour répondre à l’appel d’une... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2011

Tu pisseras moins !

… Tu pisseras moins !   Quel titre ?!?   Moi qui comptais vous présenter l’inauguration, par M. le Maire de … de la réhabilitation du quartier dit des Pieds humides, situé juste en face de l’Assiette bressane. Ben c’est quelque peu raté, à cause du temps qui n’est pas à l’unisson. Séances de photos successives et interrompues par quelques gouttes d’eau. Juste un petit pipi de chat, histoire de me faire ranger le matériel et le ressortir quelques minutes plus tard, pour le replier encore et encore. N’exagère... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2011

Aïe! Mes reins !

Aïe ! Mes reins !   _ T’as bien dit 1.282 km ? _ Je confirme. _ Et de quelle année elle est ? _ 2008. _ T’es bien sûr de ton coup ? _ Oh que ouais. C’est du plus que sûr. _ Et c’est quoi cet’ embrouille ? _ Ce n’est pas une embrouille… Juste une histoire de dingues. _ Raconte… Tu m’intéresse tout d’un coup. _ Il faut revenir en 2008….       Comme tout jeune joueur de foot professionnel venant de signer son premier contrat en ligue 1, Roberto Garcia-Torres qui venait... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2011

Le coup de Barth

  Barth Ferari, ou si vous préférez Barthélémy Ferari (Oui, oui, avec seulement deux r dans son nom, ce qui le fait râler depuis sa plus tendre enfance où il entendait son père se plaindre de cette situation. Parait que la faute en incomberait au curé de la paroisse qui l’aurait mal orthographié !?!).   Donc Barth Ferari était un trentenaire assuré, célibataire qui commençait à s’endurcir, qui aimait conduire. Au point qu’il était devenu cariste. Il passait ses journées de travail à sillonner les rayonnages des... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 14:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 mars 2011

Retraité! Que vous dites ...

Vivement la retraite ! Qu’il disait, le père Ghiles Ducoin (1). Et lorsque l’heure sonna, il remit les clés de son garage à son chef mécano qui, aujourd’hui, continue l’affaire sur la zone d’activités de Cernois. Ghiles Ducoin s’en retourna à Trainons lès Piay où il avait acheté une vieille station service qui avait fermée quelques années plus tôt, après le retrait de son panonceau. Féru de mécaniques, il mit à profit ses loisirs à retaper une vieille Aronde 1300. Puis il trouva vite le temps long. Il commençait à tourner... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2011

A la belle américaine

A la belle américaine   Il y eut un temps, dès qu’une boutique du centre ville fermait, c’était un magasin de fringues pour femmes qui ouvrait. Au point que dans certaines rues de notre chef lieu il n’y a quasiment que ça et des boutiques de pompes. Puis ce fut le tour des opticiens et dernièrement, les agences bancaires et d’assurance. Au point que le maire s’en serait inquiété et qu’il aurait pris des dispositions pour éviter le désert dans la rue principale. Résultat, lorsqu’un magasin francisé de musique y a fermé, c’est…... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2011

Les Lambo du garage

Les Lambo du garage   Pancrace Palavet est un original, à l’affut de la moindre affaire, du début à la fin de l’année. Alors que la crise des subprimes a commencé à faire des ravages dans le monde des traders, il s’est mis à roder autour d’eux. Il mit en branle ses réseaux. Je devrais plutôt écrire : son réseau. Voire : ses indics. Enfin, il fit fonctionner sa batterie de portables. Là je peux y aller, il en a toujours au moins cinq sur lui et plus du double de cartes sim. C’est un adepte du coup de fil sans trace. Un... [Lire la suite]
Posté par Trebor Yles à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]